Les faux arguments d’ENEDIS

C’est Erdf-Enedis qui va faire des économies, sur le dos du consommateur!

Comme quoi, il ne suffit pas de peindre un truc en vert (ils n’ont même pas osé, ils l’ont peint en jaune !) pour qu’il soit écologique.

Le compteur Linky est formidable, il vous informe de votre consommation en temps réel…le lendemain.

On l’apprend de la bouche de Philippe Monloubou (président du directoire d’Erdf-Enedis) dans cette vidéo. Il ne cache pas non plus qu’Erdf-Enedis s’oriente vers un marché du Big Data. (Un business model à la facebook: Le produit…c’est vous!)


Ce sont moins les économies d’énergie que la formidable opportunité de se lancer dans un business très lucratif en revendant vos données de consommation à qui veut, qui sont intéressantes. Et nombreux sont ceux qui paieraient cher pour ce précieux césame.

Parmi les raisons, il faut aussi chercher du coté du déficit abyssal d’EDF, suite à sa fuite en avant du tout nucléaire, avec des chantiers tels que Flamanville qui accumule les retards et un coût qui explose (prévu à l’origine pour 3 milliards d’euros, il en est maintenant à plus de 10 milliards), des incidents à répétition (avec des « rafistolages » qui laisse mal présager de la sécurité de ce réacteur), des rapports falsifiés etc.
Les 500 millions qu’ENEDIS espère tirer de Linky vont servir à essayer de combler ce trou financier.